AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Elliot Alderson - Fuck Society

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 64
Date d'inscription : 10/02/2016
Emploi : Informaticien (officieusement Hacker)
MessageSujet: Elliot Alderson - Fuck Society    Mer 10 Fév - 22:06



Elliot Alderson


INTRODUCE YOURSELF

« Every hacker loves attention »
NOM & PRÉNOM :
Elliot Alderson
SURNOM :
Mr Robot
ÂGE :
29 ans
DATE & LIEU DE NAISSANCE :
17 septembre 1986 à New York
SERIE :
Mr Robot
ORIENTATION SEXUELLE :
Pansexuel
STATUT MATRIMONIAL :
Célibataire
COMPOSITION FAMILLE :
Son père est mort, il n'a aucune nouvelle de sa mère depuis des années et il a une soeur dont il peine régulièrement à se rappeler l'existence
MÉTIER :
Informaticien (officieusement Hacker)
GROUPE :
Always pay your debts

Feat Rami Malek
PHYSIQUE
• COULEUR DE TES YEUX :
Noirs
• COULEUR DE TES CHEVEUX :
brun foncé
• COULEUR DE TA PEAU :
mate
• CARRURE (musclé, svelte...) :
Svelte et petit
• DÉMARCHE (sensuelle, sautillante...) :
Rapide et nerveuse
• GESTUELLE (raide, vigoureuse, molle...) :
Agitée, emplie d'anxiété
• TICS (sourire, claquer des doigts...) :
Il joue avec tout ce qui lui passe entre les doigts, passe son temps à enlever et à remettre la capuche de son sweat-shirt préféré, évite les contacts physiques qu'il n'a pas autorisé au préalable, se touche le visage... En résumé, il est bourré de tics nerveux.
• STYLE VESTIMENTAIRE :
Il porte généralement ce qui est le plus confortable pour lui et se sépare rarement de son sweat à capuche (il en a toute une collection, semblable les uns aux autres). Les vêtements de travail et autres tenues plus "élégantes" restreignent sa liberté de mouvements et il lui est impossible de porter une cravate sans avoir la sensation de s'étrangler avec. La mode, ce n'est pas vraiment son truc.
• POUVOIR :
Écrire ici (uniquement pour les personnes en possédant).
• À L'AISE AVEC TON PHYSIQUE ?
Il n'accorde pas vraiment d'importance à son physique, pas plus qu'à celui des autres. Ce qui l'intéresse, c'est ce qui se passe dans le crâne des gens. Et ce qui peut bien se dérouler dans sa cervelle pour le moins dérangée également.
Ghanima, tumblr

IN YOUR MIND


   

WHAT HAPPENED ?


Chaque jour, Elliot se demande quand ce rêve, ou cauchemar, prendra-t-il fin. Tout ça, c'est... c'est juste délirant. Se retrouver dans une autre dimension, partager sa vie avec des hommes qui volent, des femmes qui générent de l'électricité par la force de leur volonté, des extraterrestres, des types qui vivent encore au Moyen-Âge... Elliot doit avoir définitivement perdu l'esprit. Ca devait finir par arriver.

Afin de ne pas succomber à ses angoisses, Elliot se raccroche à ce qui lui est familier, à ses compétences en informatique. Lorsqu'il est à son clavier, Elliot n'est plus piégé par la peur. Il a le contrôle. Même si cela implique de se soumettre à un système qui lui déplaît tout autant que celui auquel il devait prendre part, dans son monde originel.

Entre ses visites régulières au centre d'adaptation et son travail, Elliot tente de trouver un équilibre, de se reconstruire. Mais comment y parvenir alors qu'il n'a jamais eu la sensation de bénéficier d'un minimum de stabilité ?

Malgré ses efforts, Elliot part à la dérive, délire, retombe dans ses anciens travers. L'idée de détruire ce nouveau système lui est de plus en plus séduisante et ce n'est pas la voix tentatrice de Mr Robot, toujours plus présent et imposant, qui l'en détournera...



PSYCHOLOGIE


• SUCRÉ OU SALÉ ?
Salé. Il est plutôt du genre à manger sur le pouce, tout en pianotant sur son ordi. Les pizzas et autres plats livrés constituent sa nourriture quotidienne.
• EAU OU WHISKY ?
Café. Ca fait probablement partie des raisons qui font de lui un insomniaque mais, avec ou sans cafféine, Elliot est incapable de trouver le sommeil, de toute manière.
• CHAT OU CHIEN ?
Chien. Dans sa vie d'origine, Elliot avait "adopté" un chien qu'il avait appelé Flipper. Il l'aimait assez, même s'il était à peu près incapable de s'en occuper correctement (tout autant que de lui-même).
• JOUR OU NUIT ?
Nuit, définitivement. Dans le noir, Elliot se sent moins "exposé". Sa capuche rabattue, il peut entretenir l'illusion que personne ne le reconnaît, que nul ne le suit, que nul ne l'espionne. La nuit, Elliot n'a pas à revêtir de masque. Il n'a pas à chercher à être "normal".
• VENGEANCE OU PARDON ?
Vengeance. Si l'on touche aux personnes qu'il aime, Elliot ne sera jamais magnanime. Il sait où fouiller et où frapper pour faire le plus de mal. Les gens ont tellement de petits secrets qu'il serait fort embarrassant de dévoiler au grand jour...
• LIBERTÉ OU JUSTICE ?
Pour Elliot, les deux ne s'opposent pas. Il s'est engagé dans ses activités de Hacker et dans le groupe FSociety pour se libérer du système, mais il ne craint pas de délivrer sa propre justice, à sa manière, à ceux qu'il estime mériter un châtiment. C'est à la Justice d'un point de vue plus "légal" qu'il peine à faire confiance (bien qu'il lui arrive régulièrement de délivrer des données confidentielles à la police pour que celle-ci fasse son travail).
• LOYAUTÉ OU FRANCHISE ?
Loyauté. Elliot doit mentir. Pour préserver les siens. Pour se dissimuler. Il ment toujours. A lui-même et aux autres. Bien souvent d'ailleurs, il peine à discerner le mensonge de la vérité. Mais, tout mensonge qu'il puisse prononcer, il ne trahira jamais ceux qui lui sont chers. Qu'importe le prix à payer.
• BEAUTÉ OU INTELLIGENCE ?
Intelligence. Elliot n'a jamais été doué pour définir ce qu'était la "beauté", d'un point de vue physique. Il s'intéresse à la richesse intérieure des autres, à leur bonté, leur droiture etc. La mentalité revêt une grande importance pour lui.
• CE QUE TU PENSES DE LA DOULEUR ?
La douleur l'accompagne au quotidien, une souffrance morale à laquelle il n'a pas d'autre choix sinon de s'habituer. Il est capable de supporter la douleur physique, par sa nature résiliente, mais il s'est rapidement tourné vers la drogue pour endurer les épreuves que son cerveau pouvait lui faire subir. Jusqu'à ce qu'il soit obligé d'affronter la réalité et de renoncer à ce doux soulagement...
• DE L'ARGENT ?
Elliot n'est pas attiré par l'argent. Au contraire, il déteste l'idée que la société se divise entre richesse et pauvreté, que la vie ne soit qu'un éternel remboursement de dettes, des dettes purement virtuelles qu'il souhaiterait pouvoir effacer en un tour de main. Elliot travaille pour pouvoir se payer son matériel, mais il ne cherche pas à atteindre les sommets ni à prendre part activement à ce système qu'il hait. Au contraire, son but principal est de le détruire.  
• DE LA MORT ?
Elliot a déjà été confronté à la mort : son père, sa petite amie... Une seconde, ils étaient là. L'instant d'après, tout était fini. La mort place Elliot face à sa culpabilité : celle de ne pas avoir pu sauver Shayla et de l'avoir vraisemblablement condamnée, celle d'avoir trahi la confiance de son père et dévoilé son secret... Il envisage sa propre mort avec un certain détachement, du moins jusqu'à ce qu'il ne se retrouve au plus près de la Faucheuse. L'Inconnu que représente la Mort le terrifie.  
• DE L'AMOUR ?
Elliot recherche l'amour d'autrui, tout en fuyant celles et ceux qui cherchent à l'approcher. Il ne sait pas interagir avec les autres et, par conséquent, se retrouve régulièrement perdu, maladroit et confus lorsqu'il doit faire preuve de sociabilité. Loyal et dévoué, il est capable de comportements extrêmes pour les personnes qu'il aime et se montre terriblement intrusif. En cherchant à les rendre heureux, Elliot espionne les recoins les plus soigneusement dissimulés de leur existence et n'hésite pas à prendre contrôle de leur vie, sans réaliser le caractère problématique de ses actes. S'ils sont protégés et heureux, quelle importance ?
• TA RÉACTION LORSQUE TU AS PEUR ?
La peur pousse Elliot à se renfermer sur lui-même. Il ne va pas instinctivement demander de l'aide ou chercher la compagnie d'autrui. En proie à de multiples angoisses, il va plutôt chercher le confort et le refuge de son appartement, se recroquevillant dans un coin et laissant toute son anxiété éclater jusqu'à ce qu'il n'y ait plus qu'une intense fatigue en son être. S'il a peur pour lui-même, il ne cherchera pas de soutien, mais s'il craint pour la vie de quelqu'un, en particulier un ami ou une personne proche, Elliot se résoudra à solliciter de l'aide. Mais il compte généralement sur lui-même plutôt que sur les autres.
• LORSQUE TU ES EN COLÈRE ?
La colère est généralement contenue. Là, à l'intérieur, à lui tordre les boyaux, à lui ronger l'esprit. Autrefois, Elliot laissait parler ses poings, faisant preuve d'une agressivité qui lui a notammet valu des entretiens réguliers avec une psychiatre, mais il tend désormais à garder ses sentiments pour lui, à les faire taire à l'aide d'un combiné de Morphine et de Suboxone, supposé lui apporter les "bienfaits" de la drogue sans le côté addictif, ou à les relâcher sur sa propre personne. La colère est là, une compagne au quotidien, mais il est rare qu'elle s'exprime. Lorsqu'elle le fait, le résultat est explosif.
• LORSQUE TU VEUX QUELQUE CHOSE ?
Lorsqu'il veut quelque chose, Elliot l'obtient. Il ne demande pas ou peu. Généralement, il va chercher des solutions qui n'impliquent pas qu'il fasse preuve d'une sociabilité exacerbée, mais il s'y soumet s'il n'a pas d'autre choix. Malgré son esprit individualiste, il est capable de mettre ses besoins de côté pour favoriser le bien-être de ses proches.

CARACTÈRE

• TA PLUS GRANDE QUALITÉ ?
Sa loyauté, très certainement. Une fois qu'Elliot s'est attaché à quelqu'un, il est l'ami le plus fidèle qui puisse exister. Il est capable d'aller à des extrêmités inimaginables pour les personnes auxquelles il tient et n'hésite pas à mettre sa vie sur la balance. Il est aussi désireux de confronter ses angoisses les plus profondes si cela est nécessaire et est une oreille attentive, même s'il n'est pas des plus doués pour consoler les autres ou leur offrir des conseils appropriés.
• TON PLUS GRAND DÉFAUT ?
Cette même loyauté le conduit à se révéler affreusement intrusif. La notion de "vie privée" lui semble inconnue et il n'a aucun problème à user de ses capacités de hacker pour fouiller les activités online de ses cibles (ou de ses proches), les observer à distance en piratant leur webcam ou agir sur leurs vies en "éliminant" tous les élements qui, selon lui, constituent un obstacle à leur bonheur.
• TA PLUS GRANDE FAIBLESSE ?
Son anxiété, permanente, qui le pousse à être incapable de se faire confiance et plus encore à ne pas éprouver de méfiance envers ceux et celles qui l'entourent. Elliot a peur de lui-même, de la société, de l'avenir, du passé. Ses craintes le rendent profondément paranoïaque, au point qu'il lui arrive souvent de se croire suivi, au centre d'une machination à grande échelle. Il lui est presque impossible de discerner la réalité de ses illusions et hallucinations, générées par une profonde angoisse.
• TA PLUS GRANDE FORCE ?
Son intelligence est sa plus grande force. Elliot est brillant, capable de résoudre en quelques minutes des problèmes aussi vieux que l'humanité, nageant avec aisance dans des océans aussi piégeux que le Deep Web ou l'Informatique en général. Sa culture est très développée, ce qui le rend parfois un peu pédant. Elliot réfléchit vite et avec efficacité, une intelligence pratique bien plus développée et efficiente que son intelligence émotionnelle. Dans ce domaine-là, Elliot souffre d'un terrible retard.
• TON CARACTÈRE (adjectifs principaux ou rédigé) :
Elliot est un être torturé, contradictoire, cherchant constamment à fuir ce que son coeur désire le plus. D'une nature instable, son esprit lui impose des réalités qu'il est seul à voir, seul à croire. Sa perception d'autrui, de lui-même et de la société est difforme, changeante, prompt à s'effacer, se détruire et se reconstruire au gré de ses humeurs. Des membres de sa famille deviennent de parfaits inconnus à ses yeux, les ennemis sont difficiles à distinguer des alliés et des pans entiers de sa mémoire lui échappent, ne laissant qu'un néant anxiogène. Depuis qu'il a réalisé (une nouvelle fois, peut-être ? Impossible de savoir) que sa perception de la réalité est altérée, Elliot remet en doute tout et tout le monde, en particulier ses souvenirs. A-t-il seulement eu une petite amie ? Fait-il réellement partie de FSociety ? Ce monde chaotique qu'il a contribué à créer, est-ce une autre hallucination de sa part ? Elliot en vient à douter de sa propre identité. Y a-t-il réellement un Elliot Alderson ? Qui est-il ? Cet homme intelligent, renfermé, maladroit, loyal, timide, sensible... Est-ce vraiment lui ?
 


Fiche de CaptainBen



Dernière édition par Elliot Alderson le Lun 22 Fév - 16:07, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 64
Date d'inscription : 10/02/2016
Emploi : Informaticien (officieusement Hacker)
MessageSujet: Re: Elliot Alderson - Fuck Society    Mer 10 Fév - 22:12





YOUR HISTORY

« I think there's a flaw in my code »


Pendant un certain temps, la vie était cette étrange routine faite de crises d'angoisse, d'ennui, d'isolement, de travail, de morphine et d'internet. Une existence dénuée de sens, des jours qui s'égrénaient avec lenteur et futilité. Il y avait Krista, sa psychiatre. Pas très douée pour lire les gens, ironiquement. Mais elle avait une bonne oreille. Un petit-ami qui la trompait, mariée à une autre. Elliot l'avait découvert. Il l'avait confronté, obligé à tout expliquer à Krista. Et il avait pris son chien, Flipper.

Flipper était cool. Trop cool pour rester avec un maître qui le maltraitait. Un peu de compagnie pour Elliot, qui se noyait dans sa solitude. Flipper était plus vivant que Qwerty, son poisson. Il lui donnait une raison de sortir, de s'extirper de son appartement quand tout ce qu'il souhaitait, c'était d'y demeurer réfugié et de ne plus jamais en sortir.

Il y avait Shayla, son dealer, son amie, peut-être un peu plus. Elle le fournissait en morphine et en Suboxone. Une drogue pour calmer ses pensées agitées et le moyen de contrer ses effets addictifs. Avoir le contrôle sur la perte de contrôle. Elliot en avait besoin. C'était tout ce à quoi il aspirait : la maîtrise de soi et de tout ce qui l'entourait.

Il y avait Angela, son amie d'enfance. Amoureuse d'un abruti. Stupide, mais inoffensif. Il la trompait, mais Elliot gardait le secret. Angela avait toujours eu des goûts affreux, en matière de mecs. Lui ne la blessait pas. Lui ne la tourmentait pas. Elle risquait de tomber sur pire. Autant la préserver.

Et il y avait le passé. Un père mort d'une leucémie, après des années et des années à inhaler des gaz toxiques, une mère devenue abusive à la suite de la mort de son mari... Mieux valait laisser le passé là où il était. Même si cela lui était impossible.

Un jour, tout avait basculé. Elliot avait été suivi. Des types en noir, dans le métro. Qui étaient-ils ? Que lui voulaient-ils ? Quelque chose à voir avec ses activités de Hacker, probablement. Elliot était à l'aise avec les ordinateurs, les réseaux, Internet.

Il y évoluait mieux que personne, une connaissance dont il se servait pour rendre justice. Délivrer des preuves pour faire arrêter les clients d'un réseau pédopornographique, dénicher des informations délicates, ce genre de choses.

C'était là qu'il avait fait la connaissance de Mr Robot. Mr Robot et son "gang" de hackers : FSociety. Ils avaient pour plan de faire tomber la plus riche corporation de ce siècle : E Corp. Ou, comme Elliot tendait plutôt à les appeler, Evil Corp. Evil Corp avait causé la mort de son père et celui d'Angela, des pertes collatérales. Evil Corp détenait la majorité du capital des Etats-Unis. Evil Corp tenait leurs vies entre leurs mains.

C'était de la folie. Et pourtant, Elliot avait accepté. Détruire ce système qui oppressait ses amis, les faisait crouler sous les dettes, régissait tout par le saint argent, la monnaie virtuelle. Détruire et reconstruire. Tenter de créer quelque chose de nouveau. Une révolution. Aux côtés de Mr Robot, de Darlene, une hackeuse excentrique, et de toute cette clique qui formait FSociety, Elliot avait les clés en main pour bâtir une nouvelle société.

Il y eut des épreuves, des sacrifices, des pertes. Shayla, morte à cause de lui. Elle le fournissait en Suboxone et le seul qui pouvait lui vendre ce médicament était également un être horrible, un homme qui prétendait l'aimer et la frappait, sans vergogne. Un homme capable de tuer. Pour elle, Elliot l'avait fait arrêter, renonçant à son Suboxone, à sa drogue, au contrôle qu'il disposait sur son absence de maîtrise. Mais cela n'avait pas suffi. Et Shayla était morte. Morte.

Il y eut aussi des moments de joie, des amitiés qui naissaient ou se reconstruisaient. Darlene, qu'il appréciait de plus en plus et trouvait une place dans sa vie. Angela qui, à défaut de le comprendre, l'acceptait comme il était et tentait de l'aider à se retrouver.

Et il y eut une rencontre. Tyrell Wellick. Travaillant pour E Corp. Intelligent. Supposément blanc comme neige. Un regard glacial. Il voulait Elliot à ses côtés. Qu'il travaille pour lui, à E Corp, dont il comptait prendre la tête. Il avait ses plans et, Elliot le réalisait peu à peu, leurs objectifs n'étaient pas si éloignés. Mais il était dangereux. Un danger autre que le dealer de Shayla. Insidieux. Vicieux. Un serpent, prêt à instiller son venin. Et Elliot était sa cible. Peut-être son obsession. Difficile à dire..

Vous voyez, cette histoire ? Cette vie qui vous est résumée... Elle n'est que mensonges. Mensonges. Mr Robot n'a jamais existé ailleurs que dans la tête d'Elliot. Il n'est rien d'autre qu'une autre personnalité, un masque qu'Elliot enfilait sans le réaliser, une fugue de son esprit pour accomplir ce qui lui semblait impossible. Mr Robot était inspiré de son père. Même visage, même personnalité, même histoire.

Darlene ? Sa soeur. Sa soeur, qu'il avait complètement oubliée. Effacée. Comment peut-on faire sortir de sa mémoire sa propre soeur, c'était une question à laquelle Elliot n'avait aucune réponse.

Et il y avait FSociety. C'était Elliot qui l'avait fondée. Lui qui la présidait. Il était à l'origine de tout. Et il n'en avait pas la moindre idée.

Réaliser l'étendue de sa situation n'avait pas pour autant effacer Mr Robot. Il était toujours là, à ses côtés, capable de prendre le contrôle et de tirer les ficelles sans qu'Elliot ne puisse l'en empêcher. Ensemble, ils avaient accompli l'incroyable : s'alliant à Tyrell Wellick, ils avaient démantelé Evil Corp.

Comment cela avait-il été possible ? Elliot aimerait bien le savoir. Trois jours entiers avaient disparu de sa mémoire. Trois jours durant lesquels la révolution avait eu lieu. Toutes les dettes effacées. Le système détruit, à reconstruire. Ou quelque chose de nouveau à bâtir ? Difficile à dire...

Tyrell disparu, Elliot n'avait personne pour répondre à ses questions. Alors que le mystère s'épaisissait, le monde d'Elliot s'écroula encore, l'entraînant vers une nouvelle dimension...

BEHIND THE SCREEN



Derrière ton écran

• PSEUDO :
Spencou
• ÂGE :
22 ans
• TON ACTIVITÉ :
Régulière Very Happy
• LA DÉCOUVERTE DU FORUM :
Je connais le staff, ouaip  8D
• TON AVIS SUR LE FORUM :
Héhé  Cute  Coeur  Bravo
• PETIT MOT DE LA FIN :
Courgette

Fiche de CaptainBen



Dernière édition par Elliot Alderson le Lun 22 Fév - 16:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nathan "conceal don't feel" Petrelli
Messages : 100
Date d'inscription : 10/11/2015
Emploi : Président du conseil.
MessageSujet: Re: Elliot Alderson - Fuck Society    Mer 10 Fév - 22:23

Courgette ?! C'est quoi ce mot final ? Arrow (toi-même.)

En tout cas bienvenue avec ce FAMEUX personnage ! (le fameeeux) J'ai hâte de lire ta fiche (malgré le risque de spoile, mais ce sont les risques du métier !), ça va me pousser à regarder la suite de cette série. Love

Si t'as des questions, et tout ça, tu sais où demander. A très vite ! 8D

_________________
The flying man
Does God know what I am ? Do I ? Am I an angel or a monster ? A hero or a villain ? And why can't I see the difference ? .•°¤ Mags.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 84
Date d'inscription : 10/11/2015
MessageSujet: Re: Elliot Alderson - Fuck Society    Mer 10 Fév - 23:09

Hello o/

Bienvenue sur le forum ! Je vais m'occuper de ta présentation ♥ (ben oui, un Elliot, c'était forcément pour moi !!)

Je suis vraiment curieuse de découvrir ce personnage, que ce soit dans ta présentation ou en rp ! Je pense qu'on peut trouver des idées sympa 8D Le pauvre, il a l'air d'avoir des liens familiaux compliqués ._.

Oh et je note aussi qu'il est insomniaque ! Tu sais, un coup sec derrière la tête et ça peut arranger bien des problèmes ♥ Trêve de plaisanterie, courage pour la suite, si tu as des questions ou autre, n'hésite pas à nous MP !

_________________

THE ELECTRIC GIRL

I'm a monster, i can't change ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
The flying men
Messages : 111
Date d'inscription : 11/02/2016
Emploi : Gérante d'un restaurant
MessageSujet: Re: Elliot Alderson - Fuck Society    Lun 15 Fév - 18:33

Bienvenue

_________________
The sisters Love
Une sœur est un cadeau pour le cœur, un ami pour l'esprit, un fil d'or au sens de la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 84
Date d'inscription : 10/11/2015
MessageSujet: Re: Elliot Alderson - Fuck Society    Mer 24 Fév - 21:06



Félicitation ! Votre dossier est à jour.



WHAT HAPPENED : La partie me convient parfaitement, ton premier paragraphe montre bien le monde délirant où il vient d'arriver ! (Et je note la petite référence sur les gens qui volent ou qui produise de l'éléctricité ♥️) Par contre la suite me plait moins èé Ou plutôt, si, je sens que ton perso a un forum potentiel sur l'évolution du forum, avec ses idées de détruire le système ! On va se marrer 8D

Psychologie : Un caractère bien décrit et complexe, je pense que ça va être intéressant en rp ! Et j'espère qu'Elliot trouvera des personnages pour évoluer émotionnellement ♥️ Je valide aussi !

Histoire : J'aime beaucoup la première partie où tu nous présentes les personnages pour montrer l'environnement d'Elliot. Même en ne connaissant pas la série, je trouve que c'est très clair, je visualise bien son quotidien.

Pour la suite de l'histoire, c'était très compréhensif jusqu'à que tu expliques que cette histoire était dans sa tête xd Certaines choses m'échappent mais j'imagine que c'est le mystère et le point complexe de la série, donc je ne m'inquiète pas trop. Et du coup avec le contexte du forum, Elliot va encore plus se demander où est la réalité xD

Sinon pour l'ensemble de la fiche, je trouve que c'est très écrit, fluide et agréable à lire. On voit que tu maîtrises ton perso, alors voila, c'est officiel, tu es validé o/



Afin de finaliser ta validation, merci de passer ICI pour recenser ton avatar et ton personnage (si celui-ci appartient à une série). Si tu souhaites un métier en particulier, c'est LA que ça se passe ; merci de nous le signaler afin que le poste te soit attribué !
Il se peut que tu souhaites un lieu, un endroit bien à toi (comme une maison, ou même un lieu pour ton travail !), si tu en as besoin, n'hésite pas à faire un tour sur ce SUJET, nous prendrons soin de répondre à ta demande !
Finalement, n'hésite pas à aller demander des LIENS ou des RPS avec les autres joueurs !

Amuses-toi bien parmi nous. Love






_________________

THE ELECTRIC GIRL

I'm a monster, i can't change ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Elliot Alderson - Fuck Society    

Revenir en haut Aller en bas
 
Elliot Alderson - Fuck Society
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Duel : Jane Austen n°6 - Caroline Bingley vs Elizabeth Elliot
» [assos] The Medieval Siege Society
» Elliot Grant
» [Blu-Ray] Menace II Society - Director's Cut (Import US)
» Jeu : Duel Jane Austen n°4 - Elizabeth Bennet vs Anne Elliot

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Watchmen's door :: Who goes through the door ? :: Présentations :: Candidatures acceptées-
Sauter vers: