AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les rencontres au milieu de la nuit sont souvent les meilleurs ... Ou pas (Pv Elliot)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 25
Date d'inscription : 15/04/2016
Emploi : Aucun
MessageSujet: Les rencontres au milieu de la nuit sont souvent les meilleurs ... Ou pas (Pv Elliot)   Lun 16 Mai - 18:03

Une fois n'est pas coutume, j'étais tranquillement assis dans un bar, à siroté tranquillement un verre de whisky. J'étais pénard, ne demandais rien à personne, pour une fois, je ne cherchais même pas la bagarre, ce qui est rare depuis que je suis arrivé ici, me battre est mon défouloir et j'ai vraiment besoin de me défouler (pour oublier les rêves, les rêves ou je vois Buffy, pour oublier ces rêves qui me torturent putain), bref, une soirée tout à fait normale. Cela aurait pu continuer ainsi, jusqu'à ce que des types plutôt costauds décident qu'ils avaient envie de se taper un vampire. Je ne suis pas idiot, je sais pertinemment que ce genre de mésaventure m'arrivera, tant que je continuerais de travailler pour des types louches, je sais ça, non ce qui me dérange, c'est, mince alors, je n'ai même pas pu finir mon verre bordel !

Brutes comme ils étaient, ils me jetèrent dans une ruelle, puis entreprirent de me démonter la gueule dans les règles de l'art, je fus chanceux cependant, aucun d'eux ne semblaient savoir comment me tuer exactement, à savoir m'enfoncer un pieu dans le cœur (et ce n'est certainement pas moi qui vais leur fournir ce genre d'information). Cela dit, j'eus le droit à l'eau bénite et aux charmantes croix chrétiennes, histoire de me faire bien mal, cependant, je ne leur ai pas donné satisfaction, non, je n'ai pas supplié pour ma vie, je n'ai rien dit du tout en fait, me suis contenté de répliquer avec mes poings. À bien y réfléchir, ce fut une belle baston, des bras furent casser, des nez aussi, je crois même que je fracturai le crâne de l'un d'eux, quant à moi, j'en ressortis avec un œil au beurre noir, quelques vilaines fractures (plus ou moins graves), diverses brûlures plus ou moins profondes dans des endroits aléatoires de mon corps, autant dire que j'étais dans un sale état, mais curieusement en paix avec moi-même.

Alors, non, je ne me suis pas fait tous ces mecs à moi tout seul, j'eus le droit à une aide de la par d'un gars qui me devait un service, voilà sa dette est payée maintenant. Enfin voilà, tout ça pour dire que je suis là maintenant, assis sur une poubelle dans une rue que je ne connais pas, à me fumer une clope, guérissant lentement mais sûrement, être un vampire peut être très pratique parfois. Je bénis le ciel que mon manteau s'en soit lui, sorti indemne, je l'aime ce manteau, je n'aimerais pas qu'il soit abîmer (je l'ai depuis tant d'années, qu'il fait partie de moi, je ne suis incomplet sans ce manteau). Je réfléchis, qu'est-ce que je pourrais bien faire maintenant ? J'ai une envie soudaine, non plutôt un besoin soudain, de sang. Ouai, du sang, ce qui m'aiderait beaucoup pour guérir, surtout du sang humain en fait. Le sang animal n'est pas mauvais en sois, ça peut même convenir pour l'alimentation d'un vampire tout au long de sa longue vie, après tout Angel, c'est contenté de sang animal pendant une très longue période. Néanmoins, le sang humain est plus efficace lorsqu'on doit récupérer des forces.

Malheureusement, je ne sais pas ou est mon dealer habituel, je ne suis franchement pas en état d'aller régler des comptes à des mecs pour lui, je vais donc devoir me débrouiller autrement. Parfois, y a des gens qui sont près à vendre quelques litres de leur propre sang en échange de tunes, des gens vraiment désespérés, je n'ai encore jamais eu recours à ce genre d'extrémité, enfin pas directement en tout cas. Je ne sais pas, ça me met mal à l'aise d'aller profiter de la détresse de pauvres paumés pour avoir du sang, c'est glauque, tant qu'à faire, je préfère prendre du sang sur quelqu'un contre qui je me suis battu, ce qui est déjà arrivé. Je regrette de ne pas l'avoir fait sur les types de tout à l'heure, quoique, ne suis pas certain qu'ils étaient tout à fait humains, ils avaient de drôles de têtes. En attendant de trouver une solution, j'observe les gens qui passent devant moi dans la rue, des gens d'une grande diversité.

Pas mal de gens habiller de façon tout à fait normale, avec un type en armure au milieu, ce gars-là n'a pas l'air commode du tout. Il est grand, avec des cheveux longs, la moitié du visage brûler, ça doit faire méchamment mal. Il me jette un regard, continu son chemin, disparaît dans la foule disparate. Un autre vient vers moi, il a l'air stresser, le crâne rasé, le regard fuyant, on le croirait presque poursuivi, me demande si j'ai du feu, je lui passe, il allume sa clope puis repart au pas de course. Enfin, je remarque une femme, noire, avec des vêtements somme toute normaux, mais, ce que je remarque surtout, c'est le sabre accroché dans son dos, je suis sûr qu'elle sait s'en servir, suis sûr qu'elle serait en mesure de me couper la tête, charmant, j'aime les femmes fortes (et oui, j'ai un faible pour les illuminées comme Drusilla et les femmes badass comme Buffy).

Pour passer le temps, je me noircis les ongles avec du vernis, Buffy serait désespéré de me voir faire ça, je sais qu'elle n'a jamais été très à l'aise avec l'idée qu'un gars puisse se mettre du maquillage, moi, je ne vois pas ou est le problème. J'entends des éclats de rire, je lève les yeux, la nana noire est visiblement tombé sur quelqu'un qu'elle connaît, une femme, blonde, en tout cas, elles pleurent toutes les deux. Ne peut pas m'empêcher de ressentir une petite pointe de jalousie, moi aussi, j'aimerais bien tomber sur quelqu'un qui me connaît, putain, j'en suis arrivé à un point ou même revoir Alex me rendrait heureux (et pourtant, ce n'est pas comme si on s'entendait à merveille tous les deux). F'in bon, autant continuer à me noircir les ongles, ça me fera penser à autre chose ou non ...

_________________

"Blood is life, lackbrain. Why do you think we eat it?
It's what keeps you going. Makes you warm. Makes you hard. Makes you other than dead."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 64
Date d'inscription : 10/02/2016
Emploi : Informaticien (officieusement Hacker)
MessageSujet: Re: Les rencontres au milieu de la nuit sont souvent les meilleurs ... Ou pas (Pv Elliot)   Lun 23 Mai - 21:28

Des nuits sans fin. Elliot devrait avoir l'habitude, depuis le temps. Observer le plafond, s'égarer sur Internet, attendre, boire un verre d'eau, attendre, faire les cent pas, fermer les yeux, attendre. Attendre. Attendre. L'angoisse se faisait trop prégnante. Trop puissante. Elliot était déjà anxieux de nature, profondément perturbé par ses propres pensées et le monde autour de lui. Mais dans cet univers-là... Il n'avait aucun repère. Aucun.

Recroquevillé dans un coin de sa chambre, dos contre le mur, Elliot avait laissé sa crise de panique s'exprimer, ses larmes couler, son corps trembler. La taire, ce serait menacer de l'empirer. La retenir, ce serait risquer de tout faire basculer. Elliot était fragile. Il en avait plus conscience maintenant que jamais auparavant...

Il ne pouvait pas suivre sur Internet la vie de ceux et celles qui lui étaient chers. Angela, que devenait-elle ? Darlene, est-ce que tout allait bien pour elle ? Etaient-elles vivantes ? En bonne santé ? Heureuses ? Ce monde qu'il avait bouleversé... Comment l'avait-il laissé ? Cette utopie à laquelle ils rêvaient... Etait-elle réalisée ? Peut-être que cela n'avait servi à rien. Peut-être que tout était déjà retourné à la normale. Inutile. Inutile. Inutile.

Tu sais quelque chose, toi ? Hein ? Réponds-moi !

Elliot ferma le poing et frappa son mur. Une fois, deux fois, trois fois. Il ne s'arrêta qu'en constatant que ses phalanges étaient particulièrement amochées. Se balançant doucement d'avant en arrière, Elliot s'efforçait de reprendre le contrôle de sa respiration. Essuyant ses larmes, il se leva pour bander ses poings égratignés. La douleur était presque une sorte de délivrance....

"Me délivrer..."

Il avait prononcé ces mots à voix haute, sans même le réaliser. Ses pensées se tournaient déjà vers autre chose. Une envie. Une tentation. Une pulsion. S'égarer, l'espace d'un instant. Oublier ce monde de fou. Ce qu'il avait laissé derrière lui. Croire, pendant un temps, que la drogue était la seule chose qui le rendait aussi délirant. Qu'il était un être banal, normal, happé dans une situation exceptionnelle. Il n'avait jamais été normal.

Je suis clean. J'ai laissé ça derrière moi. J'peux pas recommencer. Merde... J'peux vraiment pas recommencer !

Ses actes contredisaient ses pensées. Déjà, il enfilait son précieux sweat noir, rabattant la capuche sur son visage. Son vieux jean, ses baskets, son sac à dos... Et il était sorti. Dans le 4ème district, le coin malfamé. Là où il avait choisi de vivre, malgré son poste dans le premier district. Ca lui rappelait un peu son ancien appartement... Son ancienne vie...

Il ne savait pas à qui s'adresser. Il n'était même pas certain de ce qu'il voulait. Rebrousser chemin ? Se perdre dans les méandres d'une quelconque drogue ? Il y avait des gens extraordinaires ici. Qui savait ce qu'ils pouvaient lui fournir ? Des potions, des substances magiques, des choses dont il ne pouvait même pas imaginer l'existence... N'importe quoi qui lui permettrait d'oublier. De s'oublier, un temps.

Il marchait, observait les alentours, dévisageait les passants. Autant de codes à cracker. De combinaisons à décoder. De profils à déterminer. Il avait faim. Faim de cette accumulation de connaissance sur autrui, de cette "chasse" qu'il pratiquait, une traque aux informations, au savoir... Quelques fois sans réel but, parfois par désir de jouer les justiciers, souvent par ennui. Fouiner, chercher, débusquer, trouver. Comme autrefois.

Des éclats de rire. Elliot n'y prêta guère attention, se focalisant sur une curieuse vision : un homme pour le moins esquinté, en train de se vernir les ongles. Il aurait probablement dû passer son chemin, que ce soit pour chercher un quelconque dealer ou rentrer chez lui, il ne l'avait pas encore décidé. Pourtant, la curiosité l'avait poussé à s'approcher. Peut-être aussi une forme d'inquiétude... Il avait l'ar salement amoché...

Le regard fuyant, triturant son sweat, Elliot marmonna :

"Vous... Tout va bien ?"

Question stupide. Etant donné l'état dans lequel il se trouvait, il ne pouvait pas être dans la meilleure des formes. C'était évident.

Une autre question idiote franchit le seuil de ses lèvres avant qu'il n'ait le temps d'y réfléchir à deux fois :

"Vous connaissez quelqu'un qui peut me... me fournir ? N'importe quoi, un truc... J'ai de quoi payer."

Son poste à Torchwood était bien monnayé. Elliot aurait largement pu prétendre à un logement de haut standing. Mais l'idée le mettait profondément mal à l'aise. Se mordant brièvement la lèvre, il finit par marmonner :

"Laissez tomber. Oubliez ça. Vous avez b'soin d'aller dans un hôpital ? Je peux vous y emmener."

Cela l'occuperait. Ca donnerait peut-être un peu de sens à sa nuit sans fin. Les traits tirés, le teint maladif, l'insomnie d'Elliot se reflétait clairement sur son apparence. Il n'avait pas fière allure...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 25
Date d'inscription : 15/04/2016
Emploi : Aucun
MessageSujet: Re: Les rencontres au milieu de la nuit sont souvent les meilleurs ... Ou pas (Pv Elliot)   Dim 12 Juin - 0:42

Alors que je suis tranquillement en train de me vernir les ongles, avec beaucoup de délicatesse, je vous prie, un mec m'aborde. Il me demande d'abord si je vais bien, parce que j'ai l'air de péter la forme peut-être ? Ensuite, me demande si je connaîtrais pas un dealer par hasard, eh bien oui tout à fait, j'en connais un, je sais que le gars à qui j'achète du sang vend aussi toutes sortes de choses euphorisantes, or, le gars enchaîne brusquement en me demandant finalement si je voudrais pas plutôt aller à l'hôpital.

Dans le fond, ce n'est pas une mauvaise idée, en fait, c'est plein de bon sens, aller à l'hôpital quand on est blessé, c'est ce que font la plupart des gens normaux. Mais voilà, suis pas un type normal et suis vraiment pas certain que les médecins d'ici seront en mesure de me soigner, étant donné que je suis un vampire (D'ailleurs, peut-on réellement soigner un vampire ? Je ne me suis jamais posé la question auparavant, ça me paraît étrange, soigné un cadavre possédé par un esprit démoniaque, parce que c'est ce que je suis littéralement, un putain de cadavre ambulant, peut-on réellement soigner un macchabée ? Bref, je ne vais pas m'étaler là-dessus…).

Je porte donc mon attention sur le type, qui a vraiment une allure de cadavre, peut être est-ce un zombie ? Ah, ça ne m'étonnerait pas du tout en fait, un zombie capable de parler, mais alors, il voudrait de la chair humaine, merde, c'est peut-être ça qu'il veut en réalité. Je décide qu'au fond ça ne me regarde pas et, si ce type veut de la chair humaine, qui suis-je pour le juger ? Rangeant délicatement mon vernis à ongles dans la poche de mon jean, je finis par répondre :

« Eh bien, je connais un gars ouai, à qui j'achète régulièrement du sang, m'étonnerais pas qu'il vende aussi de la drogue ou d'autres trucs plus étrange encore… Veux bien te mener à lui, moyennant une certaine somme, juste de quoi payer ma dose, tu vois. »

J'essaye de paraître rassurant, en essayant de sourire du mieux que je peux, parce que je viens de me rendre compte que je viens de parler de sang à ce gars-là et, que même s'il a l'air d'un vrai mort-vivant, suis pratiquement sûr qu'il est humain et quand t'es humain, t'apprécie généralement pas de tomber sur un type qui parle d'acheter du sang comme d'acheter du lait par exemple, ce n'est pas rassurant, j'imagine. Et oui, je lui ai demandé du fric, je ne fais pas la charité, je ne rends pas service sans un minimum de rendu et j'ai vraiment besoin de boire du sang, là tout de suite. Franchement, ce gars pourrait être la proie idéal, il n'a pas l'air très solide, même sérieusement blessé comme maintenant, je me sens tout à fait capable de le coincer quelque part et de le vider. Bon, ce ne serait pas super satisfaisant, étant donné qu'il n'aurait pas tellement de répondant, f'in heureusement pour lui que j'ai une âme n'est-ce pas.

Je descends de ma poubelle, me rends compte que j'arrive à rester debout sans trop de mal, mes fractures étant sur la voie de la guérison, ça devrait aller pour trouver mon dealer, suffit juste que je tombe pas sur une bande gens qui soient encore dans le délire «Et si on s'en prenait à Spike ce soir », je ne trouve pas ça drôle (en fait si, pour être honnête, j'aime bien participer à de bonnes bastons, en y réfléchissant bien je serais même ravie d'en refaire une cette nuit, je dois avoir un sérieux coté maso en fait). Je m'allume une clope puis, je demande, d'une façon quelque peu bourrue :

« Bon, tu viens avec moi ou bien ? »

Maintenant, j'attends deux réactions, soit ce gars va me suivre (et dans un sens, je trouverais ça franchement imprudent de sa part, suivre un gars louche comme ça, mais bon, suis pas sa mère à ce type) ou il va fuir, ce qui serait une réaction tout à fait normale, je comprendrais très bien en fait. Je sors une autre clope de mon paquet de clopes et la lui tends, comme ça, parce que suis un gars sympa au fond non ? De mon autre main, je sors ma flasque de whisky de la poche intérieure de mon manteau, en avale une gorgée, ça fait drôlement du bien (comme se serait pratique de pouvoir me nourrir que de ça). Est-ce que le gars à l'allure de mort-vivant en veut aussi ? Ça lui donnerait peut-être des couleurs (Et oui, je sais, pas vraiment à moi de dire ça…).

_________________

"Blood is life, lackbrain. Why do you think we eat it?
It's what keeps you going. Makes you warm. Makes you hard. Makes you other than dead."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Les rencontres au milieu de la nuit sont souvent les meilleurs ... Ou pas (Pv Elliot)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les rencontres au milieu de la nuit sont souvent les meilleurs ... Ou pas (Pv Elliot)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Recherche reporter photo pour le milieu de la nuit
» Pour quelle raison les montres sont souvent présentées avec l'affichage de l'heure à 10H10 ?
» Avoir chaud dans le lit en hiver
» Les déjeuners du Sud sont souvent gastronomiques et copieux !
» (Crayons de couleur)Crayons de couleurs...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Watchmen's door :: Behind the doors :: 4ème district-
Sauter vers: